La boutique des nouvelles musiques

Critique

PR, Coda Magazine, 11 septembre 2003

Pour produire la musique globalement ambient et sereine, bien que continuellement parcourue de craquements minimalistes et d’impressionnants bruissements qui zèbrent l’espace sonore du bien nommé Télépathie, Diane Labrosse (des groupes féminins Wondeur Brass et Justine) et a_dontigny (connu pour son travail au sein du collectif Napalm Jazz), en parfaite osmose, ne se servent respectivement que d’un échantillonneur et d’un ordinateur portable, dont ils font des instruments à part entière, au-delà des seules idées de détournement et de piratage souvent à l’œuvre chez nombre de leurs confrères. Sur cet opus dans la lignée du remarquable Île bizarre justement réalisé par Diane Labrosse en compagnie de la percussionniste électronique Ikue Mori, le duo développe et explore des formes à l’expressionnisme abstrait mixées en direct à la Casa Del Popolo en avril 2002. Ce disque témoigne d’une créativité jamais prise en défaut et d’un immense plaisir à jongler avec les sources, au point que l’écoute sera forcément jubilatoire pour qui se laisserait transporter par ces ambiances.

… une créativité jamais prise en défaut et d’un immense plaisir à jongler avec les sources…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.