La boutique des nouvelles musiques

Critique

Guillaume Belhomme, Le son du grisli, 13 juin 2014

Comme Martin Tétreault enregistra Le dernier disque de jazz du XXe siècle avec Pierre Tanguay et Xavier Charles, on ne sera pas étonné d’apprendre que le Canadien aux platines s’adonne sur ce CD au rock! A la colle avec le batteur Michel Langevin (du groupe de metal Voivod dont je l’avoue j’ignore tout), leur duo s’appelle Et\Ou. Première question, qui du duo fait le Ou du Et et le Et du Ou? Tétrault, Langevin? Bien, qu’importe, l’un ou/et l’autre.

Deuxième question: tient-on là le dernier disque de rock du XXIe siècle? Pourquoi pas. Mais d’un rock vaudou qui fait tressauter et danser le tourne-disque, d’un rock sans complexe qui ose parfois le balourd (comme sur le Duo 8), d’un rock noise et saccadé, brut et abrupt… De quoi oublier toute dénomination, et ne plus bouder notre plaisir à l’écoute de ce rock qui n’en est tout simplement pas un.

… rock vaudou qui fait tressauter et danser le tourne-disque

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.