La boutique des nouvelles musiques

Critique

GP, Nightlife, no 35, 1 juin 2002

Le label No Type est d’abord une enclave dans l’internet pour une circulation libre de la musique, une musique faite sans concession doit-on spécifier. Le saut sur support physique est accompli avec le premier album de Magali Babin (et aussi une double compilation). Babin bricole et rafistole des instruments métalliques et des objets inusités pour ensuite extraire des sons par divers moyens. Adepte de l’improvisation, elle génère des bruits amplifiés qui forment une musique non-conventionnelle. Exploration plutôt réussie, mais longue et hermétique aussi.

Exploration plutôt réussie…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.