La boutique des nouvelles musiques

Journal d’écoute

François Couture, Monsieur Délire, 29 janvier 2013

Le Rimouskois Éric Normand qui publie un album chez Monotype, une des étiquettes les plus prisées des musiques expérimentales? Wow! Et c’est un disque de haut calibre qui met en valeur son travail bruitiste. Il y joue des électroniques et des effets de basse dans une série de duos avec des partenaires épisodiques (des partenaires auxquels il n’est pas fidèle, d’où le Low-Fi du titre, parce que le son de l’album, lui, est irréprochable). Christine Sehnaoui Abdelnour, Martin Tétreault, Sébastien Cirotteau et Mario Gauthier font chacun une ou deux danses avec Normand. Malgré cela, l’album présente une belle unité d’ensemble, soit une approche fondé sur le bruit. Solide.

… l’album présente une belle unité d’ensemble, soit une approche fondé sur le bruit. Solide.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.