La boutique des nouvelles musiques
Grande vente du Temps des Fêtes! — Jusqu’à 50% de rabais sur 142 titres Jusqu’au 7 janvier 2020 — Cliquez pour voir

Tiari, fais-moi mal

Pierre-Jean Lavigne, CISM, 25 janvier 2011

Quand j’étais plus jeune et que j’expérimentais avec les drogues, j’avais la manie de les consommer en solitaire plutôt qu’à devoir affronter certaines situations sociales. Je m’enfermais dans ma chambre, le soir, et j’entamais un petit rituel qui plus souvent qu’autrement me confrontait à mes pires peurs. C’est dans ces moments de terreur pétrifiante que je me sentais le plus sensible à mon environnement et à mes pensées enfouies là ou le soleil ne brille jamais. Aujourd’hui je suis trop vieux pour faire de la drogue, alors je trip d’une autre manière. Je pense que cette fois-ci, je vais m’initier à l’acuponcture avec le disque de Tiari Kese à 10 dans mes écouteurs! Au diable le confort bourgeois, je veux de la musique qui dilate mes pupilles et qui me fait suer à grosses gouttes d’angoisse!

Au diable le confort bourgeois, je veux de la musique qui dilate mes pupilles et qui me fait suer à grosses gouttes d’angoisse!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.