actuellecd

Le Perse qui tua le chien

CISM, 25 mars 2010

Le concept set simple: l’histoire de la randonnée du trio montréalais vers le Parc de la Gatineau en passant par les hautes-Ontarios racontée en douze chapitres (pièces). Un chemin emprunté par plusieurs, un chemin avec son lot de controverses. De Montréal à Hudson, la voie est calme. Mais déjà, lorsque Rigaud se pointe, la tension monte. L’approche de l’Ontario se fait entendre et sévira dès Alexandria. Petit retour en arrière. Au début des années 2000, la compagnie d’autocar Greyhound parvient à interdire la présence des co-voitureurs du réseau Allo-Stop en invoquant l’argument de concurrence déloyale. Les covoitureurs ne peuvent donc plus faire le trajet Montréal — Gatineau en passant par la 417 ontarienne. Le trajet devient un parcours maudit chez les auto-stoppeurs. C’est donc ce vieux spectre du transport phobophobe qui s’installe tranquillement dans la musique de ce Masafat post-autoroute-40. Mais n’ayez crainte, ce trio mange des lévriers pour déjeuner.

Mais n’ayez crainte, ce trio mange des lévriers pour déjeuner.