La boutique des nouvelles musiques

Plus d’un tour dans son sax

Réjean Beaucage, Voir, 25 mars 2010

Le quatuor Quasar présente un programme international de création pour saxophones et traitements numériques. Évolution naturelle.

En décembre dernier, les membres du quatuor de saxophones Quasar étaient en Suisse pour des concerts durant lesquels ils partageaient la scène avec ceux du quatuor Arte, des saxophonistes aussi. On se rappelle que les deux ensembles ont enregistré une pièce d’André Hamel (À huit) pour un disque que le compositeur faisait paraître en 2007 sous étiquette Atma. Le programme de la tournée suisse proposait, en plus de cette pièce, trois œuvres en création. En janvier et février, tournée canadienne de huit villes, concerts et classes de maître avec un programme comptant, encore là, trois créations. En mars, la 15e saison de Quasar ramène l’ensemble chez lui pour un programme, donné deux fois, de quatre créations. Ça fait beaucoup de nouvelle musique en quelques mois! «C’est super bon pour le band, explique sa directrice artistique Marie-Chantal Leclair; avec toutes ces nouvelles œuvres, on doit vraiment répéter chaque jour!»

Le programme d’œuvres avec traitements numériques que présente cette fois-ci Quasar est le troisième d’une série qui reflète bien l’évolution de l’ensemble. Après Électrochocs, en 2003, qui offrait un programme d’œuvres montréalaises, puis Ondes de choc en 2007, dont le programme faisait entendre un compositeur étranger pour trois Québécois, Les Mutations dynamiques de cette année font place à un compositeur de Stockholm (Jesper Nordin), un autre, d’origine portugaise, qui vit à Belfast (Pedro Rebelo), un compositeur basé à Victoria, en Colombie-Britannique (Daniel Peter Biro), et un Montréalais (Nicolas Gilbert). Il s’agit d’un programme sur lequel les musiciens et compositeurs travaillent ensemble depuis plusieurs mois, les ateliers préparatoires ayant débuté à l’automne 2009. «Ça donne l’occasion aux compositeurs de tester leur matériel, et aussi de découvrir tout ce qui est possible en s’écoutant les uns les autres. Même si c’est pour rejeter leurs premières idées, c’est un processus qui reste extrêmement fertile.»

Le programme sera enregistré par Espace musique et pourrait donc bien faire éventuellement l’objet d’un disque. Il est aussi présenté dans le cadre de la saison de l’organisme Le Vivier, qui en regroupe 22 autres, tous voués au développement des musiques nouvelles. Plus de chapelles, mais un mouvement collectif; une autre mutation dynamique!

Le quatuor Quasar présente un programme international de création pour saxophones et traitements numériques.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.