La boutique des nouvelles musiques

Gitano-jazz

CISM, 12 novembre 2009

- Exec Producer à Uniserval: You’ve got deux minoutes pour pitcher ton film.

- Moi: Okok, check bin ça. C’est l’histoire D’ali baba et les 40 voleurs, mais la catch c’est que ça se passe pas dans la perse ancienne, oh non monsieur! C’est à Dubai en 2015! Ça nous donne un edge futuristique que les kids adorent. Bon, Ali baba dans ce cas-ci, c’est comme Casanova… bin, plus comme Arlequin, nonon, Casanova, c’est ça. Il vole les cœurs aussi bien que les trésors des magnats du pétrole. Il a aussi une sweet voiture, comme un BMW ou quelque chose du genre, classy mais avec de la torque. Bon, tu me suis? Fak Ali Baba, on l’appelle Ali B Aba, pis on lui donne plein de swagger: une ceinture d’utilité, des souliers d’utilité, pis, tiens-toi bien, un doo-rag d’utilité qui peu le rendre iinnvviissiibbllleeeee! Fak avec tout ça, il réussiera à rentrer dans les coffre-forts des banques émirates aidé bien sûr de ses camarades: Regi, MaarKhmalah, Wali, Sammy D. Anger, bin, les 40 voleurs. C’est Ocean’s 11 qui engendre James Bond qui engendre Batman qui engendre Arsène Lupin qui engendre Ali Baba!

- Exec: Engendre?

- Moi: Euh, rencontre.

- Exec: Bof, je ne le sais pas… Cela ne est pas qui cela peuvent.

- Moi: J’ai un super groupe pour les scènes de conquêtes amoureuses!

- Exec: I’m in!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.