La boutique des nouvelles musiques

Critique

Réjean Beaucage, Voir, 22 mai 2008

Le fait que les trois œuvres canadiennes enregistrées ici pour la première fois aient été composées dans les années 90 pourrait rendre mélancolique à propos de la difficulté à produire des enregistrements du répertoire contemporain de chez nous… Mais écoutons, et réjouissons-nous. Le Quatuor Bozzini y est si remarquable qu’il donne des ailes aux compositeurs, et le clarinettiste Jean-Guy Boisvert, trop rare sur nos scènes (il enseigne à Moncton), atteint une qualité qui frise la poésie. L’homme a été à l’école de Stockhausen et ça se sent, particulièrement dans la pièce de Piotr Grella-Mozejko. Le quatuor est plus présent, pour notre bonheur, chez Jean Lesage, qui donne son titre au disque, et chez Tim Brady. Du miel pour l’oreille.

Le Quatuor Bozzini y est si remarquable qu’il donne des ailes aux compositeurs […] Du miel pour l’oreille.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.