La boutique des nouvelles musiques

Critique

Grisli, Le son du grisli, 16 mai 2008

En jeunes ayant des choses à dire, Evan Shaw (saxophones) et Jean Martin (batterie) peuvent se permettre d’improviser jusqu’à faire naître Piano Music: titre à la frondeur facile pour disque rempli d’épreuves persuasives.

Bien sûr, Shaw ne peut cacher longtemps ses influences (Ornette Coleman, Dewey Redman) et Martin rappelle de ses airs secs un peu de John Stevens, mais le duo parvient à faire oublier les références au gré d’illuminations bienvenues: alto straight contre soprano en dérive, répétitions amusées, faux-airs contemplatifs ou, partout ailleurs, extraits indélicats de frénésie brute. L’improvisation pour toute réjouissance.

L’improvisation pour toute réjouissance.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.