actuellecd

Disques de la semaine

Réjean Beaucage, Voir, 9 août 2007

Sept ans après Chansons d’un jour, qui arrivait lui-même 10 ans après Vous seriez un ange, voici le troisième disque sur lequel Geneviève Letarte chante et dit ses propres textes. Ce sont eux qui sont mis de l’avant, poussés par une voix qui ne s’égosille pas mais fredonne presque ces petits bouts de quotidien, ces demi-dialogues. Pour la composition, Letarte a reçu l’aide du contrebassiste Normand Guilbeault et du guitariste Claude Fradette. Ce dernier forme la charpente des pièces de façon très efficace, leur insufflant un fond country qui n’est pas désagréable du tout. N’empêche, l’ensemble sonne un peu daté, la voix retrouvant même parfois des inflexions à la Pauline Julien. Pour se faire raconter des histoires, simplement.