La boutique des nouvelles musiques

Critique

Solénoïde, no 109, 1 juin 2007

A bientôt 60 ans, ce guitariste autodidacte demeure un des trésors les mieux cachés de l’avant-garde musicale québecoises. Considéré en son pays comme un «libérateur de l’expression musicale», Duchesne opère ici un habile travail de médiation entre un quatuor à cordes et un trio basse-guitare-batterie. Un rôle que le compositeur canadien tient magistralement pour mettre au jour une gamme de complémentarités renouvelées entre couleurs classiques et dynamique rock. Un travail d’esthète, tout à la fois frondeur et radieux, concis et généreux, qui consacre une vision illustrative et quasi-impressionniste du savoureux concept de… rock de chambre.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.