actuellecd

De zéro à disque

Nicolas Pelletier, emoRAGEi, 21 janvier 2005

Violoncelliste et chanteuse au parcours hors du commun, Mélanie Auclair utilise son instrument comme les Bernard Falaise, Charles Papasoff ou Joane Hétu utilisent leur guitare, saxophone ou voix: avec originalité, recherche et une certaine complaisance dans la production de sons spéciaux. Cette Puce à l’oreille est un assemblage de diverses rencontres faites au fil des expérimentations ou improvisations. En plus des sus-nommés, le machiniste Papa Sucreah, le pianiste Vincent Réhel, Éric Auclair, Guy Thouin et Michel Dubeau participent aux pièces de Mélanie. Études de sonorité, minimalisme, couleurs internationales (grâce aux percussions indiennes de Thouin et au shakuachi de Dubeau) et dialogues vocaux ou instrumentaux viennent tour à tour illustrer cet album qui s’écoute mieux une pièce à la fois, que les unes après les autres, tellement elles sont différentes, tant dans leur approche que leur résultat. N’y cherchez pas de liens avec Jorane. Rien à voir, c’est complètement un autre univers.