La boutique des nouvelles musiques

Disques de la semaine

Réjean Beaucage, Voir, 11 janvier 2007

Rarement un projet poétique aura-t-il bénéficié d’un enrobage sonore d’une telle luxuriance. D. Kimm interprète ses propres textes, soliloques de l’intimité ou dialogues pour interlocuteurs imaginaires, et Bernard Falaise fabrique pour souligner ces mots des ambiances aux textures étonnantes et aux coloris changeants. Bernard Grenon a encore une fois fait un magnifique travail de prise de son. Kimm chante sur un titre, et invite aussi d’autres voix à le faire: celles de Michel Faubert, André Duchesne et Pierre Cartier (ces deux derniers signent aussi leur musique). Cette variété, conjuguée à la réalisation sonore impeccable, contribue à dynamiser l’écoute. Une vraie petite soirée de poésie portative!

Rarement un projet poétique aura-t-il bénéficié d’un enrobage sonore d’une telle luxuriance.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.