La boutique des nouvelles musiques

Quand la musique est bonne

Dominique Denis, L’Express, 20 décembre 2005

Un des quelques chefs-d’œuvre du minimalisme américain qui sévissait il v a une trentaine d’années, Different Trains illustre le singulier génie de Steve Reich, qui a utilisé les inflections mélodiques de la parole comme point de départ à la composition.

Hypnotique et paradoxale, cette œuvre en trois mouvements se veut une réflexion quasi-documentaire sur l’holocauste (avant, pendant et après) pour quatuor à cordes (à la fois live et pré-enregistré et bandes magnétiques) avec, comme fil conducteur, l’idée et le rythme du train. On peut remercier le Quatuor Bozzini d’avoir revisité cette partition à la fois mouvante et émouvante, qui n’avait jamais été reprise depuis que le célèbre quatuor Knonos l’avait enregistrée en 1988.

On peut remercier le Quatuor Bozzini d’avoir revisité cette partition à la fois mouvante et émouvante…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.