La boutique des nouvelles musiques

Disques

Guy Marceau, La Presse, 22 octobre 2005

Pour le deuxième disque de sa Collection QB, le Quatuor Bozzini foule les territoires minimalistes de Steve Reich avec une de ses œuvres majeures: Different Trains. Cette fresque sonore en trois mouvements pour quatuor à cordes, et trois quatuors à cordes enregistrés, ponctuée de fragments sonores (bruits de trains, sirènes, et voix de survivants de l’Holocauste), se déploie aux rythmes de séquences répétitives dans une partition rigoureuse. Reich s’inspire de son enfance, de ses allers et retours en train, New York/Los Angeles, et des allers simples qu’ont vécus les juifs vers les camps de la mort. Des versions existantes sur disque, celle du Kronos Quartet, dédicataire de l’œuvre en 1988, est la plus incisive. Le Bozini s’en démarque par son jeu plus chaleureux et retenu, privilégiant ici et là le «dramatisme» des artefacts sonores historiques. Délaissant celles du Kronos, le Bozzini a enregistré ses propres bandes aux cordes, sous les conseils du compositeur. D’une réalisation soignée, cette version inédite crée les effets obsédants escomptés, mais n’évacuent pas la nostalgie poétique du sombre propos. Un bémol: le minutage (27 minutes) qui autorisait largement un complément de programme.

D’une réalisation soignée…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.