La boutique des nouvelles musiques

Critique

EN, JazzoSphère, 1 mars 2003

Voilà que Fred Frith se paie l’une de ses trop rares mais régulières visites chez Ambiances Magnétiques. Cette fois-ci. il y retrouve Jean Derome et Pierre Tanguay qui le suivront aux Etats-Unis pour enregistrer en une seule joumée, All is bright, but it is not day. Au programme: improvisation. Pas de thème. pas de réelle ligne mélodique, on travaille en abstraction, en paysages sonores parfois très violents, parfois paisibles avec, à la fois, le côté sombre et grinçant que Frith cultive avec brio et l’humour que l’on connaît à ces trois oiseaux rares. À la manière de la musique électroacoustique, Ie trio nous propose une multiplication de sources, d’événements, de timbres et de textures. Aussi, frottements, chuintements, clapotis, sifflements s’ajoutent aux saxophones (que l’on n’entend que très peu), flûte, guitare, batterie, hammonica, appeaux… sollicités. La conception du disque fait intervenir un quatrième musicien, celui qui capte le son, Myles Boisen. En effet, I’ingénieur intervient en temps réel sur l’improvisation musicale, offrant ainsi divers changements de points de vue - ou de points d’écoute (la fonction créative de la prise de son rappelle encore une fois les préoccupations de la musique électroacoustique). Deux courtes pièces sont principalement basées sur ces opérations de mixage (Pachinko et Ornettology), tandis que le reste de l’enregistrement se déploie en de longues pièces texturées où se mélangent habilement les références les plus incongrues; depuis le rock psychédélique (Canadian psycho) jusqu’à la musique électronique et concrète en passant par une sorte d’ambiant brut (Cutting to the chase, Élégie électrique) et par tout ce qui s’appelle «musique libre». All is bright but it is not day est un disque organique, brut, risqué et libre: un disque qui, déboussolant à première écoute, sait se renouveler à chaque nouvelle écoute afin de dévoiler un peu plus ses subtilités.

… un disque organique, brut, risqué et libre…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.