actuellecd

CD Review

Thierry Lepin, Jazzman, no 84, 1 octobre 2002

Chef de file des musiques actuelles québécoises, Jean Derome poursuit avec Canot-Camping une œuvre de compositeur hors normes. Le saxophoniste et multi-instrumentiste s’entoure ici de >onze canoteurs improvisateurs chevronnés”, compagnons de route du label et collectif Ambiances magnétiques (Joane Hétu, Diane Labrosse, Pierre Tanguay, Martin Tétreault) ou interlocuteurs plus récents (Nicolas Caiola, Guillaume Dostaler, Normand Guilbeault, Jean René, Tom Walsh, Rainer Wiens). Une formation hétéroclite où se mêlent instruments acoustiques (piano, violon, trombone…), électriques (guitare, tourne-disques, échantillonneur…) et inventés. De ses expéditions en canot dans le nord du Québec, Jean Derome a ramené le pari un peu fou de traduire en musique un voyage improvisé. Des sections alternées ou superposées sont dirigées par des signes suivant les aléas du parcours: Lac, Vagues, Monter la tente, Popote-vaisselle, Plongeon-baignade, Rapide… A travers le fourmillement des matières sonores, chacun se fait le porte-parole de son propre voyage, construit une trajectoire dont la résonance se veut collective. C’est pourtant ce qui peine à se faire entendre ici. Outre le manque de lisibilité, la direction d’ensemble s’avère confuse pour l’auditeur. Du projet à sa réalisation, manque l’ivresse de la découverte.