La boutique des nouvelles musiques

Les francofolies de Montréal

Philippe Renaud, La Presse, 28 juillet 2001

À 22h. La Fanfare Pourpour distillait une musique empreinte de romantisme qui a captivé le public du parc Hydro-Québec. Doux, lyriques, parfaitement exécutés, les airs de valse parfumée aux effluves slaves avaient de quoi séduire. En boni, Mara Tremblay s’était jointe à la fanfare. Du bonheur.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.