actuellecd La boutique des nouvelles musiques

Critique

Nicolas Tittley, Voir, 8 octobre 1998

Joane Hétu se montre beaucoup plus pertinente dans les chansons qu’elle élabore pour Castor et Compagnie, quatuor au sein duquel travaillent egalement Derome, la «sampleuse» Diane Labrosse et le batteur Pierre Tanguay. Mets ta langue (au propre et au figuré), c’est onze chansons d’amour et de cul qui caressent et griffent, pleurent et suent, crient et susurrent. L’esprit du disque est admirablement résumé dans la superbe trilogie Beauté, où l’on peut entendre Jean et Joane chanter «La Beauté, c’est pas c’qu’y’a de plus beau. C’est un mélange d’imperfections (…) de gestes, de hasards. 3,5/4

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.