La boutique des nouvelles musiques
Grande vente du Temps des Fêtes! — Jusqu’à 50% de rabais sur 142 titres Jusqu’au 7 janvier 2020 — Cliquez pour voir

Wondeur Brass se rebaptise Justine

Daniel Rolland, SOCAN, Le Milieu, no 1:6, 1 août 1990

On dit du quatuor qu’il est l’avant garde québécoise. Wondeur Brass comptait à ses débuts neuf musiciennes et chanteuses. Au fil du temps leur nombre a diminué passant de neuf à sept puis six, puis cinq. Maintenant elles sont quatre et le quatuor s’appelle désormais Justine. Les quatre acharnées sont Joane Hétu, sax alto, Diane Labrosse, claviers, Danielle Palardy Roger, batterie et Marie Trudeau, basse électrique. On dit d’elles qu’elles sont l’avant-garde québécoise. Tout récemment, sous leur nouveau nom, elles lançaient un quatrième album, Justine (Suite), sur étiquette Ambiances magnétiques.

Justine, c’est d’abord de la musique actuelle. Vaste définition qui englobe les courants de la musique jazz, rock, punk, alternative et musique improvisée. Le changement de nom vient du fait que ne comptant plus qu’une saxophoniste au sein de la formation l’appellation de Wondeur Brass ne convenait plus tellement.

Un chroniqueur a décrit leur cheminement musical de la sorte: musique éclatée-renfermée, articulée-désarticulée, structurée-improvisée, le silence-bruit et la tendresse-violence. Assez de définitions en apparence contradictoires pour susciter la plus vive curiosité. Mais si l’emploi de divers courants musicaux peut conduire à la plus grande confusion, il faut savoir que Justine a une maîtrise de la situation, et tout coule en parfaite harmonie.

Mais jouer n’est qu’une facette du métier, et afin de mieux diffuser la musique actuelle, elles ont fondé leur maison de production, Super-Mémé, et sont membres-productrices de l’étiquette Ambiances magnétiques, qui compte dans son catalogue des artistes comme Jean Derome, René Lussier et André Duchesne.

Avec le disque, Justine a composé un spectacle revampé de fond en comble qui conserve la même énergie à laquelle nous avait habitués Wondeur Brass. Joane, Diane, Danielle et Marie ont choisi de ne pas passer inaperçues.

On dit d’elles qu’elles sont l’avant-garde québécoise.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.