actuellecd

Critique

Francine Grimaldi, 7 jours, 16 mai 1998

Robert-Marcel Lepage est un clarinettiste marginal et pratiquement incomparable. Son style est ludique, contemporain, joyeuse-ment imagé et multiethnique. Son œuvre est inclassable et rafraîchissante. Quelles que soient vos préférences, vous trouverez votre bonheur dans une des 22 plages de cet album. Une dizaine de pièces proviennent de musiques de films qu’il avait composées pour Bruno Canière (L’art n’est point sans Soucy), pour Carlos Ferrand (Clip Art), pour Jacques Godbout (Pour l’amour du stress) et pour Jean-Philippe Duval (Sobo). Lepage est entouré d’une vingtaine de musiciens de premier ordre, comme le trompettiste Louis Babin; Tom Walsh, au trombone; Jean Derome, au saxo, à la flûte, à la ocarina et au piccolo; Serge Lépine et Rick Haworth aux guitares; Iain Booth à la cornemuse. 4/5

… quelles que soient vos préférences, vous trouverez votre bonheur dans une des 22 plages de cet album. Très bon.