La boutique des nouvelles musiques

Du souffle (CD) Fil rouge

Fil rouge

Jimmie LeBlanc

  • Année de composition: 2012-13
  • Durée: 12:28
  • Instrumentation: quatuor de saxophones
  • Commande: Quasar, avec l’aide du CAC

Au théâtre, l’expression «fil rouge» désigne un élément invisible, et bien souvent implicite, qui sous-tend l’œuvre, reliant tout ce qui la constitue au-delà (ou en-deçà) des ressorts narratifs de l’intrigue. Agissant dans la sphère de l’innommé, ce concept me semble éminemment musical: qu’est-ce qui, fondamentalement, fait d’une œuvre un tout indissociable? Une idée, une essence, une sensation? La musique nous impose ce degré d’abstraction, et c’est de là que je tente de concevoir des figures musicales ancrées dans la sensation, imaginées à partir du corps, le corps qui joue, qui sonne, celui qui écoute, et pense. Dans le cas de Fil rouge, c’est cette couleur-sensation qui a été le fil conducteur, ou «l’attracteur poétique» à l’origine des idées musicales. Autant peut-on se demander ce qu’est le rouge au milieu de tous ses dégradés possibles, autant les sensations qu’il nous suggère varient à l’infini! La pièce s’élabore en une succession de tableaux mettant en scène une action musicale inspirée par des associations plus ou moins paradoxales telles que rouge-carré-rouge, rouge-sang, rouge-oubli, rouge-liminal… quelques fragments de monde vus à travers rouge…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.