La boutique des nouvelles musiques

Michel Gonneville: Hozhro (CD) Hozhro

Hozhro

Michel Gonneville / Pierre Dansereau, Michel Gonneville

  • Année de composition: 1991-2008
  • Durée: 53:54
  • Instrumentation: soprano, saxophone soprano et quatuor à cordes
À la mémoire de Jean-Pierre Perreault (1947-2002) et en hommage à Pierre Dansereau

Une voix. Une conférence à préparer… Sur la macro-écologie, sur les besoins et les droits de l’individu, de la société, de la planète. Malgré, au fond de soi, ce sentiment d’impuissance, où les murmures résonnent comme un carillon d’acouphènes. Malgré cet orgue surgissant des tréfonds de la cathédrale de l’âme.

Pour aller au-delà de l’indignation devant les forces qui contrarient la satisfaction de ces besoins et le respect de ces droits, pour apaiser la dissonance, pour ramener à l’essentiel, s’amorce un long voyage intérieur, inspiré par le rituel de guérison nord-amérindien, la cérémonie dite de la «tente tremblante», au cours de laquelle le «malade» (physique, psychique, social), est appelé à reconstruire l’harmonie qu’il a perdue dans sa relation avec son corps, avec son âme, avec son environnement social ou naturel.

C’est dans l’accès aux couches profondes d’elle-même, corporelles et organiques, dans le sommeil, le rêve, une poésie étrange, à travers des paroles intimement liées à la musique (jusqu’aux simples syllabes-sons) que la voix retrouvera hozhro (harmonie, beauté, en navajo), cet état de conscience qui lui permettra d’apaiser son angoisse, sa révolte, de prendre la juste mesure de ses forces et d’envisager les actions qui lui reviennent.

Hozhro, c’est en quelque sorte l’amplification dramatique d’un processus vécu quotidiennement. Le shaman, intermédiaire aidant, dont le corps et la voix sont musicalement incarnés par le quatuor à cordes et le saxophone, accompagne la voyageuse dans ce processus, l’abasourdissant et la soutenant tour à tour, s’en moquant ou se retirant dans la position de l’observateur, jusqu’à ce que la resynchronisation de la voix avec l’orgue de son âme soit enfin atteinte, rendant possible le retour du monde dans le champ de conscience de la personne, le retour au monde.

Michel Gonneville [i-09]


Terminée en 2008, Hozhro a été élaborée à partir d’une musique composée en 1991 pour la chorégraphie Îles de Jean-Pierre Perreault. L’œuvre est dédiée à la mémoire de ce grand artiste, et également en hommage à l’écologiste québécois Pierre Dansereau.


Création

  • 22 février 2009, Montréal / Nouvelles Musiques 2009: Hozhro, Fonderie Darling, Montréal (Québec)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.