La boutique des nouvelles musiques

Billet

Invisible Architecture #1

Réjean Beaucage, Voir, 25 avril 2002
jeudi 25 avril 2002 Presse

Drôle d’objet que celui-là. Un boîtier démesuré («super jewel box») qui ne contient qu’un disque compact et aucun livret d’information. Sur le disque, une seule pièce, de 27 minutes, mais d’une densité impressionnante. On a affaire ici à trois platinistes bien différents: Philip Jeck se sert de citations en boucle ou avec variations de vitesse; Martin Tétreault n’utilise pas de disques, mais toute les ressources du pick-up sont mises à contribution; et Otomo Yoshihide recourt à différents appareillages électroniques aux bruitages variés. Il est surprenant de penser qu’il s’agit d’une improvisation tant la construction et les échanges sont clairs.

… une densité impressionnante.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.