La boutique des nouvelles musiques

Billet

Chronique

Réjean Beaucage, Voir, 5 juin 2017
lundi 5 juin 2017 Presse

Déjà trois ans que le saxophoniste Pierre Labbé donnait au Festival international de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV) la création de son projet mêlant trad et musique actuelle avec le concours de Michel Faubert dans le rôle du «conteur électrique». La poésie de ses propos est magnifiée par les mélodies recherchées que tissent autour d’elles les musiciens (le guitariste Bernard Falaise et le batteur Pierre Tanguay appuient le souffleur). Comme en concert, on se laisse prendre tout de suite par l’énergie de l’ensemble, semblable à celle du groupe Papa Boa, auquel Falaise, Faubert et Labbé ont participé et dont Jean Baribeau revient faire un tour de piste ici. Un projet à surveiller s’il passe dans votre coin, et dont on espère des suites.

Un projet à surveiller s’il passe dans votre coin, et dont on espère des suites.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.