actuellecd La boutique des nouvelles musiques

Billet

Critique

Isaiah Ceccarelli, Circuit, no 30:2, 1 septembre 2020
vendredi 25 septembre 2020 Presse

Le compositeur, vocaliste, improvisateur et chercheur Gabriel Dharmoo est l’une des voix les plus créatives de sa génération, et l’un des improvisateurs québécois les plus en vue sur la scène mondiale. Faire un tour de son curriculum vitæ, c’est découvrir un artiste qui sait ce qu’il veut faire et comment atteindre son but. Dharmoo a démarré sa carrière comme violoncelliste et compositeur, mais il œuvre depuis dix ans dans un univers musical singulier: il alterne allègrement entre les domaines de la musique écrite, du théâtre et de l’improvisation. Il a étudié la musique carnatique auprès de quatre maîtres en Inde, d’abord en 2008 et de nouveau en 2011, avant d’entreprendre un doctorat en musique, en théâtre et en anthropologie à l’Université Concordia.

Son nouvel album, Quelques fictions, est paru sous étiquette Ambiances Magnétiques et documente bien le développement artistique de Gabriel Dharmoo, musicien d’une grande créativité et à la voix originale dans le contexte des musiques contemporaines québécoises. Comprenant des improvisations solos, des duos et des œuvres composées pour ensemble vocal, l’album mène l’auditeur à travers une grande variété de mondes musicaux et d’écritures qui ont un impact émotionnel plutôt rare en musique contemporaine. Ayant exploré le concept de «musiques hypothétiques de cultures inventées» dans ses projets antérieurs, notamment avec Anthropologies imaginaires (2015), Dharmoo possède un contrôle compositionnel qui lui permet d’exposer les éléments les plus frappants de la musique folklorique ou traditionnelle de plusieurs cultures. Dans cet album, par exemple, on entend des touches de musique chorale scandinave et de musique liturgique orthodoxe, ainsi qu’une référence plutôt directe à la musique carnatique dans la composition Vaai Irandu; cependant, tout est passé à travers un filtre personnel et contemporain. À nos oreilles, le disque semble maintenir un équilibre entre un sérieux bien senti dans les compositions et un sens de l’humour plus évident dans les improvisations. La juxtaposition de ces pièces est très agréable à écouter.

L’album a beaucoup de moments de technique vocale impressionnante. Notons brièvement Trompe de Cataimaans et le Duo Porketche avec Elizabeth Lima. L’amitié entre Dharmoo et celle-ci et leur sens de l’humour se ressentent clairement à travers cette piste. Il est évident qu’ils prennent plaisir à faire de la musique ensemble.

Le compositeur, vocaliste, improvisateur et chercheur Gabriel Dharmoo est l’une des voix les plus créatives de sa génération, et l’un des improvisateurs québécois les plus en vue sur la scène mondiale.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.