La boutique des nouvelles musiques

Souvenir. Joel Lavoie

Lavoie’s approach has a unique feel, making Souvenir a compelling and understated release. Avant Music News

C’est l’un des plus beaux voyages ambient de 2020. Mes enceintes font défaut, Québec

Ces compositions sont une ode à l’errance, une dérive dans des paysages imprécis où l’on dessine nous même les rues et chemins. C’est un appel à la redécouverte de notre environnement intérieur et collectif. L’idée vient de ces moments de contemplations dans une foule où les vertiges sont beaux et confortables.

  • Mikroclimat
  • MKR 120 / 2020
  • UPC/EAN 771028302086
  • Durée totale: 43:42

Stéréo

  • 44,1 kHz, 24 bits

• MP3 • OGG • FLAC

Souvenir.

Joel Lavoie

Cédric Dind-Lavoie

La presse en parle

Review

Mike Borella, Avant Music News, 17 juin 2020

Joel Lavoie is a Montréal-based sound artist who’s output on Souvenir encompasses a mix of ambient, acousmatic, synth (Buchla 200), and minimalist influences. While these styles have been combined in various ways previously, Lavoie’s approach has a unique feel, making Souvenir a compelling and understated release.

Across three long tracks, Lavoie layers oscillations, gentle walls, pulses, and environmental sounds. On Souvenirs intermittents, these evolve and grow in intensity, adding cosmic synth lines. Addendum begins with a mid-range drone before moving into a theme reminiscent of Steve Roach or the Berlin School. Marche irréfléchie is a 25-minute coda that adds a double bass player as well as some light discordance. Melodies drift across deep soundscapes with distant crashing, voices, and other effects.

Despite their unconventional sources, there is a certain warmth and spaciousness to Lavoie’s compositions that give them a cinematic texture. With no shortage of ambient music readily available, it takes a strong release to turn heads these days. Souvenir fits the bill.

Lavoie’s approach has a unique feel, making Souvenir a compelling and understated release.

Critique

William Paulhus, Mes enceintes font défaut, 7 juin 2020

Pour faire suite à son excellent album Cabines paru il y a près de deux ans sur Jeunesse Cosmique, Joel Lavoie est de retour avec un incroyable nouveau disque. Toujours plus dense et émouvante, la musique du Montréalais nous chavire encore une fois par sa grande pureté. C’est l’un des plus beaux voyages ambient de 2020.

C’est l’un des plus beaux voyages ambient de 2020.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.