actuellecd The New & Avant-garde Music Store

Critique

Roland Torres, SilenceAndSound, April 2, 2020

C’est de Montréal que nous arrive Siamois Synthesis, le super-groupe formé par Maxime Corbeil-Perron (électronique), Maya Kuroki (chant), Sylvain Gagné (basse) et Simon Trottier, auteur d’un premier album, Feu Aimant, qui conjugue habilement diverses tendances, entre post-rock et ambient, experimental folk et psychédélisme drone.

La grande force de Siamois Synthesis consiste dans sa capacité à créer des ambiances changeantes tout en suivant une identité sonore qui lui est propre, déclinant les montées énergiques sans franchir les limites menant à l’explosion.

Feu Aimant aime naviguer sur des territoires mouvants, lâchant les chevaux tout en les tenant de la bride, instituant des zones de confort aux frontières ténues flirtant avec les abysses. Le tout est une combinaison d’équilibre et d’abstraction, d’écoute intérieure et de chemins de traverse, de familiarité émotionnelle et de distanciation cérébrale.

Siamois Synthesis distille ses ingrédients avec modération, alternant titres instrumentaux et chantés, avec des parties de voix parfois disséminées dans la densité des compositions, faisant vaciller les instruments sur des surfaces à la froideur martiale digne des années 80, à l’image du somptueux Urizen. Un album riche et dense qui délivre au fil des écoutes son âme mystérieuse. Très fortement recommandé.

Un album riche et dense qui délivre au fil des écoutes son âme mystérieuse. Très fortement recommandé.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.