The New & Avant-garde Music Store

Critique

Roland Torres, SilenceAndSound, August 28, 2016

Il est assez fascinant d’observer comment certaines œuvres écrites pour des instruments en particulier, se voient revisiter et transposer différemment, subissant ainsi une relecture et une réinterprétation collant au plus près de notre époque.

A l’image du groupe belge WÖR, qui revisite le répertoire du 18e siècle avec des instruments d’aujourd’hui, Quartetski s’attaque à Mikrokosmos, œuvre pour piano du compositeur Béla Bartók composée entre 1926 et 1939, à l’aide de guitare électrique, batterie, basse, saxophone, synthétiseur, mélodica… oscillant entre musique contemporaine, electro-acoustique et impulsions jazz.

Véritable challenge, quand on sait que Mikrokosmos a été composé pour résoudre certains problèmes dans l’art de jouer du piano, les tracks proposés par Quartetski font rentrer de plain pied l’œuvre de Béla Bartók dans une autre dimension, entre fable contemporaine et musique théâtrale, où les instruments décrivent des arcs de cercle lumineux aux trajectoires rêveuses.

La grande force de Quartertski est de conserver l’esprit avant-gardiste du compositeur roumain tout en se l’appropriant, pour en livrer une vision foncièrement contemporaine, où les instruments utilisés servent et amplifient les recherches misent en œuvre sur Mikrokosmos, démultipliant les pistes pour flirter avec l’universalité de la création artistique. Un album surprenant aux pistes et propositions multiples, magnifiant l’œuvre originale pour la transporter intelligemment jusqu’à nous. Très fortement recommandé.

Très fortement recommandé.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.