actuellecd The New & Avant-garde Music Store

Critique

Luc Bouquet, Le son du grisli, February 25, 2012

Après avoir interprété Cage, Malcolm Goldstein et quelques autres, le Quatuor Bozzini (Charles-Edouard Marchand: violon, Clemens Merkel: violon, Stéphanie et Isabelle Bozzini: violon alto et violoncelle) s’intéresse aux œuvres de Martin Arnold, compositeur contemporain installé à Toronto.

Dans ces quatre œuvres, quelques constantes: continuité et étirements-déplacements de la mélodie, silences, réminiscence de musique ancienne, unissons, variantes des hauteurs et refus de la bride, du motif, de la phrase. Soit une répétition-juxtaposition de mélodies que l’on croirait instantanées, improvisées; mélodies d’une simplicité enfantine, toujours tempérées et profondes.

… mélodies d’une simplicité enfantine, toujours tempérées et profondes.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.