The New & Avant-garde Music Store

Critique

Julien Héraud, Improv Sphere, May 1, 2011

Pour des musiciens qui n’ont pas l’habitude de collaborer, le duo est certainement la formation la plus adéquate pour se découvrir et s’appréhender dans l’improvisation libre, dans la mesure où la liberté et les potentialités propres au solo sont encore possibles tout en étant enrichies par l’écoute. Sur Fléchettes, le percussionniste français Lê Quan Ninh s’associe au polyinstrumentiste québécois Jean Derome qui n’hésite pas à s’essouffler dans des appeaux à la manière de Joseph Jarman.

Plus que sur les timbres pourtant très recherchés, cette unique improvisation de 45 min. joue sur les dynamiques et les intensités, et c’est sur ce plan que l’écoute bat son plein. L’intensité émise par les objets en résonance sur la grosse caisse est toujours appuyée par la diversité des vents, diversité des instruments, des modes de jeux, des voix, et des techniques étendues. Si le son est hétérogène et diversifié, l’intention n’est jamais scindée en deux individus, elle est toujours une et jouée pleinement par chacun des musiciens. L’improvisation se fait donc très intense et organique, clairement structurée par une conscience unifiée et une volonté commune. L’exploration sonique de Lê Quan Ninh qui s’attache plus à la résonance des métaux et des peaux qu’à l’attaque ou au rythme (presque complètement absent), est superbement enrichie par le très énergique Jean Derome.

Une improvisation vraiment puissante, riche d’inventivités et de trouvailles, de variations d’intensité et de timbres. Un disque aux reliefs saisissants et remarquables, dans l’énergie comme dans l’intensité, d’une richesse éprouvante. Recommandé!

Un disque aux reliefs saisissants et remarquables, dans l’énergie comme dans l’intensité, d’une richesse éprouvante. Recommandé!

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.