The New & Avant-garde Music Store

Alexis O’Hara: elliptique

Alain Brunet, La Presse, March 12, 2011

Le plus récent document numérisé de l’artiste multidisciplinaire Alexis O’Hara est un album de 13 chansons et de mots dits en mode trilingue — surtout anglais, mais aussi français et espagnol.

Sur une toile électronique incluant des instruments acoustiques ou électriques, la Montréalaise y explore les thèmes récurrents de l’intimité: amour, désir, loyauté, perte, fuite, auto-observation, auto-dérision, ironie de la situation, cynisme, joie. Pour cet Ellipsis, O’Hara a créé des charpentes et sédiments électroniques pour ensuite leur conférer un caractère organique en s’adjoignant différentes configurations d’instrumentistes. Ont été mis à contribution: les percussionnistes Michel F Côté et Stefan Schneider, le guitariste Bernard Falaise, le trompettiste Brian Lipson, le bassiste Alexandre St-Onge, la violoniste Sophie Trudeau, le joueur de saz Radwan Moumneh.

Les références musicales s’inscrivent dans le sillon chansonnier post-Laurie Anderson de par l’alternance/enchevêtrement du conte et de la forme chanson, de par la nature composite de la lutherie. Un travail cohérent, somme toute, où la singularité se débusque dans le détail. Où l’interprétation demeure un concept très ouvert, on l’aura deviné.

Un travail cohérent, somme toute, où la singularité se débusque dans le détail. Où l’interprétation demeure un concept très ouvert, on l’aura deviné.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.