actuellecd

Critique

Réjean Beaucage, Voir, March 12, 2009

Apparemment enregistré en concert en Europe, le programme reproduit ici présente un «portrait sonore du fleuve Saint-Laurent», dans un style qui n’est pas sans évoquer Le Trésor de la langue de René Lussier ou l’ambiance brumeuse des symphonies portuaires. Road movie pour les oreilles, ce «portrait» tient davantage de la dérive situationniste, sans véritable destination, que du voyage à proprement parler. Des enregistrements d’ambiances sonores et de brefs intermèdes musicaux plus ou moins abstraits se glissent entre les propos de riverains rencontrés tout au long de la route; le tout forme un cinéma sonore très suggestif, qui coule dans l’oreille comme un long film tranquille.

Le tout forme un cinéma sonore très suggestif, qui coule dans l’oreille comme un long film tranquille.