The New & Avant-garde Music Store

Critique

Frédéric Cardin, La Scena Musicale, no. 12:7, April 1, 2007

La distribution musicale et les titres des pièces de ce disque (Les volets mous, Bhâvana, Dessinemoi du temps, Séquestration des breuvages, etc.) semblaient laisser présager une aventure musicale éclatée et foisonnante de timbres et de sonorités diverses. Les premières pièces donnent l’impression de remplir cette attente: grincements de violoncelle (solidement maîtrisé par Mélanie Auclair), éclats de guitare, bruits échantillonnés… Mélanie Auclair crée une poésie des sons et des bruits qui flirte avec un certain surréalisme. Cependant, après une quinzaine de minutes, l’auditeur constatera que la palette initiale ne s’est pas élargie et que certains instruments (telle la clarinette basse, jouée par Lori Freedman, ce qui n’est pas rien!) demeurent trop discrets, voire carrément sous-utilisés, et ce jusqu’à la fin. Auclair semble posséder beaucoup d’imagination, mais elle ne l’utilise pas à son plein potentiel expressif. À souligner, la réjouissante participation de Martin Léon dans des versions disjonctées de deux fables de Lafontaine.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.