actuellecd The New & Avant-garde Music Store

«Guitar Heroes»

Stanley Péan, Radio-Canada: Guide culturel, May 1, 2004

Même s’il a tout juste franchi le cap des 25 ans, le guitariste et compositeur Antoine Berthiaume peut s’enorgueillir d’une feuille de route impressionnante. Très actif sur la scène du jazz expérimental, il a fait ses premières armes auprès de nombreuses stars locales (Michel Donato, Pierre Tanguay, Michel F Côté, Tim Brady, etc.). Ce printemps, paraissait Soshin, son premier CD où il mesure ses talents d’improvisateur à ceux de Fred Frith et Derek Bailey. Rien de moins.

Conversations et explorations

Que d’éminentes figures de l’exploration musicale comme Frith et Bailey se soient prêtées de bonne grâce à l’aventure que leur proposait Berthiaume en dit long sur la considération qu’ils ont pour leur émule et cadet. Le format ici est on ne peut plus simple, mais combien propice à la découverte d’espaces sonores inouïs. Après la pièce éponyme, coécrite avec Denis Gougeon mais jouée en solo par le jeune virtuose, l’album enchaîne trois pièces complètement improvisées en duo avec Frith et deux autres avec Bailey.

Climat d’étrangeté

Il se dégage de ces dialogues guitaristiques un climat d’étrangeté et de dépaysement assez séduisant à l’oreille de l’amateur de sonorités inouïes. Si la première pièce rappelle par moment la musique japonaise, la suite propose un amalgame déroutant d’échos de jazz, de flamenco, de rock, de blues, d’électro-acoustique et j’en passe, qui ne laisse de côté aucune des inépuisables possibilités de l’instrument.

Pour oreilles averties

Est-ce bien du jazz? se demanderont les auditeurs, plus attachés à une conception très stricte de cette forme musicale. La question reste purement rhétorique et on laissera aux puristes le soin d’en débattre. Contentons-nous de dire que Berthiaume et ses interlocuteurs, qui n’ont visiblement pas froid aux yeux, signent ici un disque audacieux, exigeant, qui nous oblige à revoir nos idées sur la musique improvisée. Pour oreilles averties…

Soshin, Antoine Berthiaume avec Derek Bailey, Fred Frith, Ambiances magnétiques.

Berthiaume et ses interlocuteurs, qui n’ont visiblement pas froid aux yeux, signent ici un disque audacieux, exigeant, qui nous oblige à revoir nos idées sur la musique improvisée.