actuellecd The New & Avant-garde Music Store

Critique

Luc Bouquet, ImproJazz, no. 99, October 1, 2003

Ce disque nous permet de découvrir le guitariste Antoine Berthiaume en six duos improvisées (quatre avec Fred Frith, deux avec Derek Bailey). Dans cette rencontre (et en aucun cas confrontation) avec les deux maîtres de la six-cordes, Antoine Berthiaume ne se laisse nullement impressionner, et au contraire, impulse et propose ses propres idées avec constance et exigence. Les duos avec Fred Frith (glissement élasticité, froissement et effets de scie, attaques sauvages, discours croisés qui se trouvent, se perdent pour mieux se reconquérir ensuite) sont un modèle du genre. Parfois, guitares et guitaristes s’oublient et c’est ici, quand l’un assume la mélodie et que l’autre emprunte sa banlieue, que la musique prend toute son ampleur. Les deux duos avec Derek Bailey me semblent moins engagés et beaucoup plus anecdotiques malgré quelques beaux moments d’évasion. Cette (toute) petite réserve mise à part, saluons comme il se doit la découverte d’un musicien à l’univers ouvert et passionnant.

… saluons comme il se doit la découverte d’un musicien à l’univers ouvert et passionnant.