The New & Avant-garde Music Store

Disques

Réjean Beaucage, Voir, January 9, 2003

Lâchée lousse, littéralement. C’est vraiment l’image qui vient en tête en écoutant ce premier enregistrement de Lori Freedman chez Ambiances Magnétiques. Le disque démarre en trombe avec Roofless, une œuvre très intense durant laquelle la clarinettiste déchaînée évoque le jeu hachuré de stridences d’un John Zorn des grands soirs. À la clarinette basse ou à la clarinette en si bémol, la compositrice explore sans relâche les zones les moins convenues de la palette sonore disponible. la Torontoise maintenant établie à Montréal a connu la discipline des orchestres symphoniques, recevant même les éloges de John Corigliano après avoir interprété son Concerto pour clarinette. Elle apparait ici complètement débridée, laissant libre cours à son talent et à son imagination. Parce qu’il faut bien que ça sorte, à un moment donné.

Elle apparait ici complètement débridée, laissant libre cours à son talent et à son imagination.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.