actuellecd

Critique

Nicolas Tittley, Voir, June 19, 1997

Dans les mains de musiciens tel que Fred Frith, la guitare donne vraiment l’impression d’être l’instrument le plus polyvalent au monde. En solo, il est capable de faire trembler les montagnes ou d’évoquer le bruit du vent, mais lorsqu’il est rejoint par ses trois acolytes (René Lussier, Mark Stewert et Nick Didkovsky), on assiste à une véritable orgie sonore où le simple pincement des cordes réussit à évoquer une clarinette, un orgue de Barbarie ou des transmissions spatiales, parfois tout à la fois. A quelques exceptions prés, il s’agit d’un disque plus planant qu’explosif, mais Lussier, seul Québécois de l’ensemble, signe ici un morceau éclaté qui fusionne à merveille les deux extrëmes. 3,5/5

Dans les mains de musiciens tel que Fred Frith, la guitare donne vraiment l’impression d’être l’instrument le plus polyvalent au monde. En solo, il est capable de faire trembler les montagnes ou d’évoquer le bruit du vent…