actuellecd The New & Avant-garde Music Store

Blog

The Best Contemporary Music albums of 2020

Peter Margasak, Bandcamp Daily, December 10, 2020
Friday, December 11, 2020 Press

As the global reputation, reach, and repertoire of Montréal’s Quatuor Bozzini has grown over the last two decades, one thing that hasn’t changed is the peerless string quartet’s dedication to performing the work of composers from its Canadian homeland. The Serbian-born Ana Sokolović has lived in Québec since 1992, and this collection underlines her unique sensibility, deriving ideas from her engagement with theater, ballet, and folk music. The centerpiece of the album is her three-part Commedia dell’arte, with each three-movement work named for and inspired by different characters of the Italian theatrical tradition. Here, she privileges evocation provided by extended and percussive techniques over traditional structures.

… one thing that hasn’t changed is the peerless string quartet’s dedication to performing the work of composers from its Canadian homeland.

Review

Laurence Donohue-Greene, The New York City Jazz Record, July 1, 2020
Wednesday, October 14, 2020 Press

Tortues vapeur (Steamed Turtles) is a digital release from Montréalers Susanna Hood and Martin Tétreault, who really are performance artists more than musicians. The sounds they produce are primarily of electroacoustic provenance. Although the six tracks are given titles, they provide no guidance to their content. Each is an amalgam of noise, rhythms, textures, voice and snippets of previously recorded material, creating a sound-garden to be tilled or left fallow as the listener chooses. So regardless of how this process is described, it’s certainly not for the faint of heart.

… an amalgam of noise, rhythms, textures, voice and snippets…

Critique

Pierre Durr, Revue & Corrigée, no. 125, September 1, 2020
Monday, October 12, 2020 Press

Schell’s picks for 2019

Michael Schell, Sequenza 21, December 31, 2019
Tuesday, September 29, 2020 Press

In a direct line from La Monte Young, Niblock is one of the sources of today’s dark ambient and Wandelweiser genres with his dense microtonal drone music for (usually) monochromatic instrumental groupings. Baobab again features Quatuor Bozzini, while Music for [pipe] Organ features Hampus Lindwall.

… highlights of 2019 that embody the breadth and caliber of contemporary Western art music…

Critique

Isaiah Ceccarelli, Circuit, no. 30:2, September 1, 2020
Friday, September 25, 2020 Press

Le compositeur, vocaliste, improvisateur et chercheur Gabriel Dharmoo est l’une des voix les plus créatives de sa génération, et l’un des improvisateurs québécois les plus en vue sur la scène mondiale. Faire un tour de son curriculum vitæ, c’est découvrir un artiste qui sait ce qu’il veut faire et comment atteindre son but. Dharmoo a démarré sa carrière comme violoncelliste et compositeur, mais il œuvre depuis dix ans dans un univers musical singulier: il alterne allègrement entre les domaines de la musique écrite, du théâtre et de l’improvisation. Il a étudié la musique carnatique auprès de quatre maîtres en Inde, d’abord en 2008 et de nouveau en 2011, avant d’entreprendre un doctorat en musique, en théâtre et en anthropologie à l’Université Concordia.

Son nouvel album, Quelques fictions, est paru sous étiquette Ambiances Magnétiques et documente bien le développement artistique de Gabriel Dharmoo, musicien d’une grande créativité et à la voix originale dans le contexte des musiques contemporaines québécoises. Comprenant des improvisations solos, des duos et des œuvres composées pour ensemble vocal, l’album mène l’auditeur à travers une grande variété de mondes musicaux et d’écritures qui ont un impact émotionnel plutôt rare en musique contemporaine. Ayant exploré le concept de «musiques hypothétiques de cultures inventées» dans ses projets antérieurs, notamment avec Anthropologies imaginaires (2015), Dharmoo possède un contrôle compositionnel qui lui permet d’exposer les éléments les plus frappants de la musique folklorique ou traditionnelle de plusieurs cultures. Dans cet album, par exemple, on entend des touches de musique chorale scandinave et de musique liturgique orthodoxe, ainsi qu’une référence plutôt directe à la musique carnatique dans la composition Vaai Irandu; cependant, tout est passé à travers un filtre personnel et contemporain. À nos oreilles, le disque semble maintenir un équilibre entre un sérieux bien senti dans les compositions et un sens de l’humour plus évident dans les improvisations. La juxtaposition de ces pièces est très agréable à écouter.

L’album a beaucoup de moments de technique vocale impressionnante. Notons brièvement Trompe de Cataimaans et le Duo Porketche avec Elizabeth Lima. L’amitié entre Dharmoo et celle-ci et leur sens de l’humour se ressentent clairement à travers cette piste. Il est évident qu’ils prennent plaisir à faire de la musique ensemble.

Le compositeur, vocaliste, improvisateur et chercheur Gabriel Dharmoo est l’une des voix les plus créatives de sa génération, et l’un des improvisateurs québécois les plus en vue sur la scène mondiale.