La boutique des nouvelles musiques

Cannibale (CD) Le programme en détail

Cannibale, 2: Le sacrifice rituel

Isaiah Ceccarelli / Danielle Palardy Roger

  • Durée: 7:38

Le sacrifice rituel s’ouvre sur des harmonies complexes et bruitistes, trop denses pour qu’on puisse en déceler les notes individuelles, jouées par des instruments non traditionnels. Ces sons cèdent subitement leur place à des harmonies tonales, chantées maintenant, car rien n’exprime mieux la plainte incessante des humains devant l’incompréhensibilité du temps présent que la voix.

[iv-18]

Cannibale, 3: La victoire du guerrier

André Duchesne / Danielle Palardy Roger

  • Durée: 7:41

Qui est ce personnage qui vindique à tous vents, dévorant ses ennemis pour en extraire la substance? C’est ce cavalier insidieux du jeu d’échec, le cow-boy assassin, cet homme d’affaire au cœur froid, président insatiable, vainqueur sans pitié, qui ne trouvera de repos que lorsque ses ennemis seront anéantis. C’est le Guerrier: bipède impitoyable et indigeste que l’Histoire n’arrivera pas à digérer… beurk! Quoi faire: l’analyser, l’étudier, et le cannibal(y)ser avant de le brûler sur le bûcher de l’Amour?

[iv-18]

Cannibale, 5: Le gourmand épicurien

Michel F Côté / Danielle Palardy Roger

  • Durée: 10:25

Composer un univers cannibale n’est pas simple, même si celui-ci adopte une perspective gourmande et épicurienne. Cette musique devait nécessairement exprimer les tensions qui surgissent lorsque l’on jouxte sensualité, dépeçage et plaisir de la table. Comment faire côtoyer hédonisme et sauvagerie? Les mots de Danielle ont offert une anatomie, j’ai désossé, puis il a suffit de mettre la table en compagnie de mes excellents partenaires: merci à vous, je me retiens de ne pas vous engouffrer!

[iv-18]

Cannibale, 9: Pitié Navire / La survivance du crève la faim

Danielle Palardy Roger / Danielle Palardy Roger

  • Durée: 6:55

Pitié Navire / La survivance du crève la faim est un hommage à tous ceux qui meurent de faim et que nous laissons mourir. Et aussi pour tous ceux qui ont frémi, enfant, en entendant le petit matelot prier pour ne pas être mangé.

[iv-18]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.