La boutique des nouvelles musiques

La Fanfare Pourpour descend dans la rue

Étienne Fortin-Gauthier, La Voix de l’Est, 26 juillet 2010

La Fanfare Pourpour a défilé dans les rues de Saint-Césaire, samedi, à la surprise de bien des citoyens. Fidèles à leur réputation, les dix-sept musiciens de ce joyeux orchestre ont brassé la cabane et en ont fait danser plusieurs.

«C’est joyeux, c’est festif, c’est extraordinaire! Ça fait plusieurs années que je les connais et quand j’ai su qu’ils venaient à Saint-Césaire, j’ai trouvé que c’était un beau cadeau», a confié Lucie Trottier, de Granby. À l’image d’une quarantaine de curieux, elle a suivi le défilé qui a entre autres traversé le centre-ville.

«L’objectif est de faire la fête avec des gens qu’on aime!», a lancé Lou Babin, l’âme de la fanfare, pour expliquer ce qui anime le groupe. «On joue surtout sur scène, mais parfois pour faire plaisir aux gens, on sort dans la rue. Le contact avec les gens est bien intéressant. On voit les gens sortir sur les balcons, c’est spontané», s’est-elle réjouie.

C’est Suzanne Provencher, de la maison de la culture Au cœur de la Montérégie, qui a eu l’idée d’inviter la fanfare à Saint-Césaire. «Je la connais depuis toujours, a-t-elle dit. Elle devait venir dans le cadre du festival Rythmes du monde et percussions et lorsqu’on a su qu’il ne pourrait avoir lieu, je n’ai pas osé l’annuler. C’était un trop beau projet», dit-elle en ajoutant qu’elle souhaite maintenant mettre sur pied un festival de la fanfare dans la municipalité.

C’est joyeux, c’est festif, c’est extraordinaire!

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.