La boutique des nouvelles musiques

Journal d’écoute

François Couture, Monsieur Délire, 7 juin 2010

Enfin, un nouveau disque de la Fanfare Pourpour! La marche est haute après Karusell Musik, la splendide collaboration avec Lars Hollmer. On retrouve ici la Fanfare du disque Le Bal, avec Jean Derome et Némo Venba à la direction artistique, et des compositions de plusieurs membres. Une disque très élégant, charmant et sensuel, moins fou que Karusell Musik, peut-être moins cérébral que Le Bal. Des mélodies simples et touchantes, des arrangements suaves et riches. À souligner, les chansons Immense bricolage (de et chanté par Derome) et Partir (de et chanté par Luc Proulx), la pièce-titre et Le Retour de Pelle (hommage à Hollmer) de Pierre Emmanuel Poizat, ainsi que Pié grande, une contribution du saxophoniste Damian Nisenson, le petit dernier de l’ensemble. Danse des breloques est peut-être un tantinet trop sobre pour son propre bien, mais je n’en serai certain qu’après plusieurs écoutes, question de le connaître aussi bien que les albums précédents.

Une disque très élégant, charmant et sensuel

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.