La boutique des nouvelles musiques

Critique

Olivier Robillard Laveaux, Voir, 27 mai 2010

Née des cendres du mythique Enfant Fort, la Fanfare Pourpour nous refait le coup. Au moment où nous commencions à l’oublier, le grand orchestre sous la direction de Jean Derome et Némo Venba réapparaît avec un disque pertinent, caractérisé autant par l’esprit bon enfant de la troupe que par la dextérité de ses 20 membres au sens accru de la composition. Les chansons carnavalesques de la Fanfare nous accrochent de par leur lyrisme contrebalancé par la bonne humeur des musiciens. Mention spéciale pour les pièces du violoniste Guido Del Fabbro, qui exploitent avec efficacité les clarinettes, cuivres et accordéons de l’ensemble.

Les chansons carnavalesques de la Fanfare nous accrochent de par leur lyrisme contrebalancé par la bonne humeur des musiciens.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.