La boutique des nouvelles musiques

Critique

François Couture, Monsieur Délire, 25 septembre 2009

Ça aura pris quelques années (Hommage à Rosa Luxembourg remonte à 2005), mais voici enfin que ce projet de Tim Brady sort sur disque. L’idée consistait à utiliser divers événements (historiques ou anecdotiques) du 20e siècle pour réunir quatre œuvres de Brady en un concert alliant musique, vidéo et narration. L’aspect narratif paraît faible, un prétexte tout au plus, mais musicalement, c’est ce que Brady a produit de plus solide avec Bradyworks depuis… Revolutionary Songs, peut-être? Quatre œuvres (10 à 30 minutes chacunes) alliant musique de chambre contemporaine et guitare électrique. Strumming est un petit bijou de folie bornée, très intense. Et le Double Quartet en hommage à Chostakovitch est du grand Brady: complexe, systématique, élégant, à cheval entre les genres. Cet album est publié en disque double CD+DVD — le DVD présente les mêmes versions studios, accompagnées des vidéos de Martin Messier et Oana Suteu présentées lors des concerts — ce n’est pas un enregistrement live et on n’y voit pas les musiciens.

… musicalement, c’est ce que Brady a produit de plus solide avec Bradyworks depuis… Revolutionary Songs.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.