La boutique des nouvelles musiques

Critique

Éric Norman, JazzoSphère, 1 septembre 2005

Sorti sur &records, nouvelle étiquette du batteur-bricoleur Michel F Côté, Chicken est le quatrième album du trio Klaxon Gueule. Voué à une musique résolument électrique, le groupe explore les viscères de la fée électricité au corps de la musique rock. Les instruments sont exploités avec ingéniosité, basse et guitare deviennent des micros à cordes confrontés à des manipulations diverses, faisant se côtoyer l’organique, le numérique et l’électrique. Chicken se situe dans la poursuite du précédent album par ses sonorités électroniques, mais présente des constructions plus lisibles et de nouveaux éléments, dont le travail sur les voix filtrées. On retrouve volontiers le son de la guitare qui s’était quelque peu dissipé dans les volutes numériques de Grain. Travaillant une sorte de rock microscopique, Côté prétend vouloir faire avec ce groupe un projet de plus en plus pop. Étonnant pour une musique si minimaliste et peu prétentieuse. Quoi qu’il en soit, le trio est en période d’activités et c’est réjouissant; autant pour ce disque un peu statique aux sonorités très riches que pour une performance de rock débridée, car ce groupe nous surprend à chaque apparition.

… ce groupe nous surprend à chaque apparition.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.