La boutique des nouvelles musiques

Têtes fortes 2006, musiques…

François Nadon, Ici Montréal, 5 janvier 2006

Le jeune guitariste Antoine Berthiaume a fait paraître cette année son 2e album sur Amblances Magnétiques. Et pour ce Leaves and Snows, Berthiaume s’est entouré de musiciens qu’il a rencontrés lors de son séjour au Mills College en Californie, là même où l’incontournable Fred Frith «enseigne» la musique actuelle. Avec le Français Quentin Sir Jacq au piano et percussions et l’États-Unien Norman Teale au mixage et aux électroniques, Berthiaume a prouvé hors de tout doute que, malgré sa courte expérience dans l’univers de la musique actuelle, on pouvait s’attendre à de grandes choses de lui.

Mais c’est en 2002 que Berthiaume a frappé fort avec Soshin, son premier album. Il s’est rapidement donné une solide crédibilité en enregistrant avec les deux maîtres de la six-cordes, Dereck Bailey et Fred Frith. La critique a salué la venue du guitariste sur la scène free jazz avec enthousiasme. Ce disque est une compitation de duos improvisés où nous retrouvons quatre pièces en compagnie de Frith et deux avec Bailey en plus d’une composition solo de Berthiaume.

Le jeune musicien figure également sur Visitors Book de Derek Bailey, un album constitué de cartes de visite sonores.

Antoine Berthiaume est un musicien en pleine ascension qui n’a pas froid aux yeux. On ne peut que se réjouir à l’avance de la suite.

Antoine Berthiaume est un musicien en pleine ascension qui n’a pas froid aux yeux.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.