La boutique des nouvelles musiques

Critique

Réjean Beaucage, Voir, 6 janvier 2005

Antoine Berthiaume a surpris tout le monde en 2003 lorsqu’il a fait paraître son premier disque chez Ambiances Magnétiques, enregistré avec deux éminences grises de la musique actuelle: les guitaristes Fred Frith et Derek Bailey. Parti faire une maîtrise en composition à Mills College, en Californie, où enseigne Frith, il revient avec ce deuxième disque, concocté avec des collègues étudiants fervents comme lui d’improvisation: le pianiste français Quentin SirJacq et le preneur de son américain Norman Teale. Le résultat est très abstrait, mais jamais décousu, et la prise de son interventionniste de Teale donne un relief étonnant aux sons produits par les deux autres. ***1/2

Le résultat est très abstrait, mais jamais décousu, et la prise de son interventionniste de Teale donne un relief étonnant aux sons produits par les deux autres.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.