La boutique des nouvelles musiques

Critique

Thierry Bissonnette, Voir, 23 septembre 2004

Tout ne serait que boucles évolutives, semble suggérer l’artiste sonore Pierre-André Arcand. C’est pour mieux exploiter cette perspective qu’il a construit la Macchina Ricordi, petit logiciel offert à qui le veut sur le Web et qui permet de faire vivre ses propres boucles à partir de sons divers. Non seulement Arcand a-t-il rassemblé une série d’expérimentations parentes dans cet Atlas, mais on retrouve sur le second disque une exploration visuelle à partir de ces sons et procédés récursifs. Les amateurs de manipulation bruitiste trouveront là un radicalisme digne de Nurse With Wound ou de Mount Vernon Astral Temple, de même que cette faculté de faire vivre les éructations de machines.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.