La boutique des nouvelles musiques

Critique

Eric Normand, JazzoSphère, no 23, 1 octobre 2004

Ambiances Magnétiques lançait cet automne une nouvelle étiquette consacrée au jazz. Leur première parution mise sur l’Ensemble en pièces, jeune groupe jazz montréalais, travaillant des compositions originales du saxophoniste Philippe Lauzier et du très doué pianiste Alexandre Grogg. Le jeune groupe prometteur, nous offre un album doux et calme aux arrangements originaux, alliant lyrisme, fanfare et improvisations risquées. Ce sont surtout les thèmes et les arrangements qui sont frappants, conférant au groupe un son chaud et particulier. La musique est posée et les solistes y sont un peu trop discrets. Malgré tout, ce disque comporte un large spectre d’influences qui lui confère une originalité certaine et qui le place bien loin des jeunes néo-boppers. Ces musiciens sont excellents, étonnamment dans l’aspect le plus associé à la maturité: l’arrangement et la texture. Ils devraient maintenant laisser davantage jaillir la fougue de leur jeunesse, une étincelle qui nous ferait oublier les quelques maladresses. Personne n’est parfait.

Ces musiciens sont excellents, étonnamment dans l’aspect le plus associé à la maturité: l’arrangement et la texture.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.